ASSOCIATION DE PRÉVOYANCE SANTÉ

#Bien vivre pour
bien vieillir !

Accueil > Actualités > Santé bien-être > “La course à pied est une invitation au dépassement de soi”

“La course à pied est une invitation au dépassement de soi”

À l’occasion de la journée mondiale de la course à pied, le 3 juin 2021, Fabrice Halipré, responsable de la filière sports chez Allianz, président de l’association « Artistes sportifs de Cœur » et marathonien, évoque les multiples bienfaits de la course à pied sur la santé.

Quelles sont les vertus de la course à pied sur la santé ?

Sur le plan physique, elles sont connues : amélioration du souffle, des capacités cardiovasculaires, de la résistance et de l’endurance… Mais le premier bénéfice, à mes yeux, c’est le dépassement de soi ! Quel que soit le niveau de pratique, on peut toujours se fixer un objectif à atteindre : courir 20 minutes, 1 heure, 10 kilomètres, ou terminer son premier marathon ! Cette quête permanente alimente l’envie de courir, de s’entraîner, pour réaliser de nouvelles performances et se lancer de nouveaux défis. C’est un cercle vertueux ! Mental et physique sont liés ! « Mens sana in corpore sano » (« Un esprit sain dans un corps sain »), prônaient déjà les latins dans l’Antiquité !

Comment bien se préparer à courir ?

D’abord, lorsque l’on décide de se mettre à la course à pied, il faut faire preuve d’une grande humilité et bâtir un programme de progression raisonnable. Ensuite, le choix de chaussures adaptées à sa morphologie est essentiel, tout comme une alimentation équilibrée et le respect des phases de récupération : étirements après l’entraînement ou la course, et qualité du sommeil ! Le muscle se construit et se renforce au repos !

Quel est le moment idéal pour courir ?

Il n’y en a pas vraiment. Vous pouvez aussi bien courir tôt le matin, à jeun même, profitez de la pause déjeuner ou effectuer votre séance de « running » le soir après une journée de travail. Il faut bien sûr éviter de courir sous de trop grosses chaleurs et se couvrir suffisamment en cas d’intempéries. Mais courir sous la pluie, par exemple, peut procurer un extraordinaire sentiment de liberté !

Il est important de s’entraîner régulièrement, en variant les parcours et les séances – un entrainement plus long, un autre plus rapide – pour ne jamais s’ennuyer. Enfin, même si la course à pied est un sport individuel, les sorties en groupe, avec des amis, créent de la convivialité et de l’émulation.

La course à pied est-elle déconseillée à certaines personnes ?

Dans le cas d’une reprise d’activité après un problème physique, il est sage de consulter son médecin, qui structurera la pratique de son patient. Mais, à ma connaissance il existe peu de contre-indications. Courir sur des terrains souples permet de ménager ses articulations, et il faut être à l’écoute de son corps. Les blessures naissent la plupart du temps du surentraînement.

Fabrice Halipré, responsable de la filière sports chez Allianz, président de l’association « Artistes sportifs de Cœur » et marathonien.
 

 

Courir au profit des grands prématurés

Reconnue d’intérêt général, l’association « Artistes sportifs de Cœur », domiciliée à Joinville-le-Pont, dans le Val-de-Marne, regroupe des personnalités du monde sportif et du spectacle, ainsi que des hommes et femmes de cœur qui souhaitent s’investir dans des actions caritatives en participant à des événements sportifs, notamment des courses à pied. Elle vient de se lancer dans un magnifique projet qui verra le jour en 2022 : parcourir en courant le trajet Joinville-le-Pont–Nantes afin d’améliorer la vie à l’hôpital des bébés grands-prématurés, de leurs parents et des soignants.


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.