ASSOCIATION DE PRÉVOYANCE SANTÉ

#Bien vivre pour
bien vieillir !

Accueil > Actualités > Santé bien-être > Quand la musique est bonne… pour notre santé

Quand la musique est bonne… pour notre santé

La musique n’adoucit pas que les mœurs, elle est aussi bénéfique pour notre santé ! Coup de projecteur sur ses nombreux bienfaits.

Un effet anti-stress

Peut-être l’avez-vous déjà remarqué : le simple fait d’écouter de la musique douce (du classique, par exemple) après une journée harassante suffit à vous détendre. Ce sentiment d’apaisement s’explique par le fait que la musique libère dans le cerveau de la dopamine, l’hormone du plaisir. Dans le même temps, elle diminue le taux de cortisol dans le sang, soit l’hormone du stress, tout en faisant baisser la tension artérielle et le rythme cardiaque. Avec de tels effets conjugués, la musique apparaît comme l’un des meilleurs anxiolytiques qui soit. Elle se consomme, qui plus est, sans modération ni contre-indications !

Un allié contre la douleur

Détourner son attention de la douleur physique aide à mieux la supporter. C’est ce que permet justement la musique, dont l’écoute fait diversion, et court-circuite les réseaux de la douleur. Rien détonnant, donc, à ce que de nombreux hôpitaux recourent à la musicothérapie, qui consiste à utiliser la musique pour soulager des symptômes.

Chez certains patients atteints de douleurs chroniques (lombalgie, fibromyalgie, etc.), des séances musicales répétées ont permis de réduire la douleur et, par là même, leur consommation d’antalgiques. Toujours en milieu hospitalier, il arrive aussi que la musique soit utilisée comme anxiolytique, afin de préparer les patient à une intervention chirurgicale.

Un stimulant cognitif

Il est avéré que l’écoute et la pratique d’un instrument de musique renforcent la plasticité cérébrale, quel que soit l’âge.

Les jeunes musiciens auraient ainsi un cortex moteur très développé et un plus grand nombre de synapses, lesquelles permettent aux neurones de communiquer entre elles. C’est le cas de l’hémisphère droit chez les violonistes, qui utilisent beaucoup leur main gauche, et des deux hémisphères chez les pianistes, qui jouent des deux mains. Ce qui fait dire à certains que le développement de leur quotient intellectuel pourrait être plus rapide. Il en va de même chez les seniors, pour qui la musique réveille la mémoire et les émotions. C’est pourquoi elle est fréquemment utilisée dans la prise en charge des malades d’Alzheimer.

Un booster pour le sport

On ne le répétera jamais assez : une activité physique régulière est bonne pour la santé ! Elle aide notamment à diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires et d’hypertension artérielle, à solidifier les articulations et les os, et à maintenir un poids corporel sain. Il reste toutefois une difficulté à surmonter : trouver la motivation nécessaire pour enfiler ses baskets… C’est là que la musique vous sera d’un grand secours ! Pour cause, elle détourne l’attention de l’effort physique, le rendant plus soutenable et facile à fournir. Si tant est que la musique est rythmée, elle devient alors un véritable booster ! À tel point que la Fédération Française d’Athlétisme en a interdit l’écoute durant ses compétitions. La musique, c’est bon pour la santé. Tous à vos playlists !



Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.