Hépatites : encore trop de malades non diagnostiqués
Quoi de neuf ?

Hépatites : encore trop de malades non diagnostiqués

En France, 135 000 personnes seraient atteintes d’une hépatite B chronique, soit 0,3 % de la population, et autant d’une hépatite C, estime Santé publique France dans un récent bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

Si ces chiffres marquent un recul, ils n’en reposent pas moins sur des estimations qui pourraient être sous-estimées, compte tenu du fait que de nombreux malades ne sont pas diagnostiqués. Santé publique France en appelle donc à un renforcement du dépistage de ces virus, qui s’attaquent au foie.

Pour rappel, l’hépatite B, qui est responsable de 40 % des cas de cancer primitif du foie, se transmet par le sang et les rapports sexuels, tandis que l’hépatite C, à l’origine de cirrhoses et de cancers du foie, s’attrape par voie sanguine, lors du partage de seringues entre usagers de drogues.

30 octobre 2019

À propos de l'auteur

Secretariat_General


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
CONTACT

ADPS
Tour Neptune-CC 1932
20, place de Seine
92086 LA DEFENSE Cedex .

adps@allianz.fr
NEWSLETTER

Bien vivre
pour bien vieillir !
Recevez des infos, des conseils et des astuces.