Cancer du col de l’utérus : l’intérêt des autotests confirmé
Quoi de neuf ?

Cancer du col de l’utérus : l’intérêt des autotests confirmé

D’après une méta-analyse parue dans le British Medical Journal, le test HPV par autoprélèvement permettrait de dépister un papillomavirus à haut risque. Ce virus peut être à l’origine d’un cancer du col de l’utérus. En France, ce test n’est pratiqué et remboursé qu’à la suite d’un frottis, réalisé lors d’une consultation. Les Pays-Bas sont le premier pays à sauter le pas.

24 septembre 2019

À propos de l'auteur

Secretariat_General


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
CONTACT

ADPS
Tour Neptune-CC 1932
20, place de Seine
92086 LA DEFENSE Cedex .

adps@allianz.fr
NEWSLETTER

Bien vivre
pour bien vieillir !
Recevez des infos, des conseils et des astuces.