Sucre et cancer, un effet multiplicateur
Quoi de neuf ?

Sucre et cancer, un effet multiplicateur

Le sucre est accusé de multiples maux : épidémie d’obésité dans le monde, augmentation des cas de diabète de type 2, etc. Il favorise aussi la croissance des cellules cancéreuses chez les personnes atteintes d’un cancer. Si ce lien de causalité est connu de longue date, le mécanisme vient d’en être expliqué par des chercheurs de la Vrije Universiteit de Bruxelles après plusieurs années de recherches sur l’effet Warburg, selon lequel les cellules cancéreuses puisent leur énergie principalement du glucose. D’après les chercheurs, les cellules cancéreuses convertiraient le glucose en acide lactique, ce qui libérerait l’énergie nécessaire à leur multiplication. Pour autant, la suppression du sucre dans le régime alimentaire des malades d’un cancer n’est pas recommandée, car elles en ont besoin pour conserver une masse musculaire et maintenir une activité immunitaire.

 

2 mars 2018

À propos de l'auteur

Secretariat_General


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
CONTACT

ADPS
Tour Neptune-CC 1932
20, place de Seine
92086 LA DEFENSE Cedex .

adps@allianz.fr
NEWSLETTER

Bien vivre
pour bien vieillir !
Recevez des infos, des conseils et des astuces.