Soleil : À consommer avec modération et protection(s)
À la Une

Soleil : À consommer avec modération et protection(s)

Protection solaire : bien protéger sa peau du soleil !

S’il annonce les vacances, la vie au grand air et le teint hâlé, le soleil est aussi un ennemi de notre peau. Exposition modérée et progressive, crèmes solaires, port de vêtements appropriés mais aussi alimentation riche en antioxydants et caroténoïdes sont indispensables pour profiter sereinement de son rayonnement.

Trois catégories d’UV

Le soleil émet des rayons ultraviolets, répartis en trois catégories. Les UVC sont arrêtés en totalité par la couche d’ozone. Les UVB le sont en partie seulement et touchent majoritairement l’épiderme, provoquant les fameux « coups de soleil », potentiellement cancérigènes. Les UVA sont également cancérigènes. Ils pénètrent dans les cellules profondes de la peau – le derme –, ils jouent un rôle majeur dans le vieillissement des tissus conjonctifs et entraînent à terme rides et peau flétrie. Notre organisme possède des cellules mélanocytaires, qui produisent les pigments de la peau – les grains de mélanine – capables d’arrêter une partie des rayons du soleil. La pigmentation naturelle de la peau induit donc nos capacités de défense naturelle contre les rayons UV. C’est pourquoi les cancers de la peau prédominent chez les sujets blancs à peau claire exposés au soleil.

Les précautions à prendre

Elles sont multiples. En premier lieu il faut éviter de s’exposer au soleil durant les heures les plus chaudes de l’été, entre 12 et 16 h, car ce sont les heures les plus riches en rayons brûlants. Il est conseillé également de pratiquer des expositions d’autant plus progressives que le phototype de peau est clair. De toute façon, en une heure de bain de soleil par jour, les mélanocytes contenus dans notre corps ont recueilli la dose de soleil suffisante pour un bronzage de qualité. Lors d’expositions prolongées – balades, après-midi sur la plage… –, il convient de porter chapeau à bord large, tee-shirt, short et lunettes de soleil, même en cas de vent frais ou de couverture nuageuse faible. Attention ! En matière de couleurs, si le blanc protège mieux de la chaleur, le noir est plus efficace contre les UV. Il existe aujourd’hui chez les équipementiers des vêtements réalisés dans des tissus spéciaux qui améliorent la protection contre les UV. Les antioxydants et les caroténoïdes, contenus dans les fruits et légumes de couleur rouge orangé, contribuent aussi à lutter contre les méfaits des UVA. Enfin, il est important de s’enduire le corps de crème solaire.

Une application généreuse et renouvelée de crème solaire

Dès les premiers rayons du printemps, et jusqu’à ce que l’intensité des rayons UV diminue à l’automne, la protection solaire est vivement conseillée. Les crèmes solaires doivent permettre de protéger contre les UVB et les UVA. Comment les utiliser ? Un indice de protection 30, par exemple, signifie que les effets du soleil sur la peau se manifesteront en 30 fois plus de temps. Mais attention ! Ils sont calculés en tenant compte d’une application de l’ordre de 2 mg/cm², soit l’équivalent d’une balle de ping-pong, en volume, pour protéger un adulte. L’application doit s’effectuer de la tête aux pieds, en n’oubliant pas les endroits où la peau est sensible – creux des genoux, oreilles, cou… – et être renouvelée toutes les deux heures environ et après chaque bain ou activité physique, en s’essuyant soigneusement avant, car les gouttelettes d’eau ont un effet réfléchissant favorisant les coups de soleil et amenuisant l’efficacité des produits solaires.

 

Réagissez et racontez-nous comment vous vous protégez du soleil en été.

 

Attention aux cabines de bronzage

L’utilisation régulière des cabines UV contribue à la très forte augmentation de fréquence des cancers cutanés observée dans les pays développés. La Direction générale de la santé déconseille fortement l’exposition aux UV à des fins esthétiques. En revanche, les autobronzants, cosmétiques permettant d’obtenir un aspect bronzé, ne sont pas dangereux. Ils agissent par un phénomène chimique et colorent les cellules mortes à la surface de la peau. Ceux qui contiennent également une protection UV ne remplacent pas la crème solaire.

 

6 juillet 2017

À propos de l'auteur

Secretariat_General


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
CONTACT

ADPS
Tour Neptune-CC 1932
20, place de Seine
92086 LA DEFENSE Cedex .

adps@allianz.fr
NEWSLETTER

Bien vivre
pour bien vieillir !
Recevez des infos, des conseils et des astuces.