« Des avancées dans la recherche »
Regards d'experts

« Des avancées dans la recherche »

Emmanuelle Roubertie, directrice générale de la Fondation Française pour la Recherche sur l’Épilepsie (FFRE), fait le point sur les dernières recherches en matière d’épilepsie.

Quelles sont les missions de la fondation ?

E. R. : La FFRE a quatre missions étroitement interconnectées : le soutien et le financement de la recherche, la communication sur la maladie, afin de mieux la faire connaître, l’accompagnement quotidien des malades et de leurs familles, mais aussi l’impulsion et la coordination des actions auprès des pouvoirs publics.

Où en est la recherche ?

E. R. : Les avancées de la recherche fondamentale en neurosciences ont permis d’identifier plus précisément les dysfonctionnements cellulaires et moléculaires qui conduisent au développement de différentes formes d’épilepsie. Un effort particulier a porté ces dernières années sur les mécanismes qui interviennent lors du développement d’une épilepsie. Il est en effet nécessaire de mieux comprendre comment le cerveau est « remodelé » lors d’une crise pour espérer inverser le processus et développer de nouvelles stratégies thérapeutiques. Le rôle des cellules gliales notamment a notamment été mis en évidence. Ces cellules libèrent des molécules capables d’activer, d’inhiber ou de synchroniser les neurones. Les changements de propriétés des cellules gliales propres aux zones épileptiques pourraient permettre le développement de stratégies médicamenteuses plus ciblées, avec moins d’effets secondaires. Pour autant, il reste beaucoup a connaître et c’est pour cela aussi que la Fondation a besoin de soutien.

Comment réagir face à un malade en crise convulsive d’épilepsie ?

E. R. : Il ne faut surtout pas tenter de maîtriser une personne atteinte de malaise épileptique ou de bloquer ses mouvements. Il faut l’allonger, la mettre dès que possible sur le côté, en position latérale de sécurité, protéger sa tête contre d’éventuelles blessures et ne surtout pas mettre d’objet dans sa bouche pour éviter qu’elle n’avale sa langue car contrairement, là aussi, à une idée reçue, on ne peut pas avaler sa langue.

Fondation Française pour la Recherche sur l’Épilepsie (FFRE) :

Fondation Française pour la Recherche sur l’Épilepsie

 

 

4 avril 2018

À propos de l'auteur

Secretariat_General


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
CONTACT

ADPS
Tour Neptune-CC 1932
20, place de Seine
92086 LA DEFENSE Cedex .

adps@allianz.fr
NEWSLETTER

Bien vivre
pour bien vieillir !
Recevez des infos, des conseils et des astuces.