Assistance médicale à la procréation
Quoi de neuf ?

Assistance médicale à la procréation

25 000 naissances en 2018 grâce à l’AMP

Selon une étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined) publiée en juin dernier, en 2018 un enfant sur trente devrait être conçu avec l’aide d’une assistance médicale à la procréation (AMP), soit 25 000 naissances. Actuellement réservées aux couples hétérosexuels confrontés à un problème de fertilité, les deux techniques d’AMP sont l’insémination artificielle et la fécondation in vitro (FIV). L’insémination artificielle consiste à déposer les spermatozoïdes directement dans l’utérus, tandis que la FIV (70 % des naissances avec AMP) repose sur l’introduction d’embryons issus d’une fécondation dans une éprouvette. D’ici à fin 2019, le nombre d’enfants nés en France grâce à une FIV devrait atteindre 400 000.

29 juin 2018

À propos de l'auteur

Secretariat_General


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
CONTACT

ADPS
Tour Neptune-CC 1932
20, place de Seine
92086 LA DEFENSE Cedex .

adps@allianz.fr
NEWSLETTER

Bien vivre
pour bien vieillir !
Recevez des infos, des conseils et des astuces.